';

5 bonnes raisons d’équiper son entreprise d’un défibrillateur

Almas Industries, Paris

Au quotidien nous constatons un nombre croissant de défibrillateurs mis à disposition dans les lieux publics et privés. Néanmoins, le déploiement des AED (Automated External Defibrillator) est encore largement insuffisant en France car les arrêts cardiaques sont toujours plus nombreux. Voici 5 bonnes raisons de mettre en place ce dispositif.

 

1. L’arrêt cardiaque peut arriver n’importe quand et la défibrillation est le seul remède efficace

L’ACS (Arrêt Cardiaque Soudain) provoque un dysfonctionnement du système cardiovasculaire, le cœur n’alimente donc plus le cerveau et les autres organes avec du sang oxygéné. La défibrillation permet de faire repartir le rythme cardiaque et de restaurer la circulation sanguine en attendant l’arrivée des secours.

2. L’arrêt cardiaque soudain n’épargne personne !

L’ACS peut arriver à tous les hommes et femmes, indépendamment de l’âge ou de la condition physique. En France, 50 000 personnes meurent chaque année suite à un arrêt cardiaque. Le taux de survie est minime, entre outre à cause de l’absence d’équipement de secours tel qu’un défibrillateur.

3. Le temps est compté pour sauver une vie

Chaque minute compte en cas d’arrêt cardiaque car vous ne disposez seulement que de quelques minutes pour réagir. L’intervention des services d’urgence est souvent trop tardive et les chances de survie sont limitées sans réaction immédiate. D’après la Fédération Française de Cardiologie, le taux de survie à un arrêt cardiaque est de 5 %. Ce chiffre pourrait pourtant être amélioré. On peut en effet constater dans d’autres pays dans lesquels les défibrillateurs automatisés externes sont démocratisés dans les lieux publics et privés que ce taux est 4 à 5 fois plus élevé.

4. L’utilisation d’un défibrillateur est simple

Les défibrillateurs sont aujourd’hui équipés d’une assistance vocale, et même parfois visuelle, qui guident l’utilisateur pas à pas pendant la défibrillation. Le DAE automatique administre d’ailleurs lui-même le choc. Depuis 2007, il n’est ainsi plus nécessaire d’avoir suivi une formation pour être habilité à utiliser un défibrillateur. Tout le monde peut donc intervenir en cas d’incident et ainsi sauver des vies.

5. L’employeur doit assurer la santé de ses employés

En France, l’employeur est dans l’obligation de veiller sur la santé et la sécurité de ses employés. Selon l’article R. 4224-14 du Code du Travail, l’employeur est tenu d’équiper le lieu de travail avec « un matériel de premiers secours adapté à la nature des risques et facilement accessible ». Le défibrillateur compte parmi les dispositifs de sécurité les plus importants dans les entreprises afin de pouvoir intervenir en cas d’arrêt cardiaque.

Découvrez DOC, le 1er défibrillateur connecté à un centre d’assistance médicale 24h/24.